Inscriptions tumulaires du cimetière de Clerval (Doubs)

Jean-Marie THIÉBAUD

Ces relevés d'incriptions sur les anciennes tombes du cimetière de Clerval (Doubs, France) pourraient inciter d'autres généalogistes à faire de même dans d'autres communes.

Ces relevés, effectués le 1er novembre 2003, se limitent à quelques dizaines de tombes dont les plus anciennes. L'auteur a ajouté à cette liste quelques brèves notices biographiques et généalogiques.
Abréviations :
o : né(e)
+ : décédé(e)
v. : vers
Eugène ARDIOT, + 24.03.1921, âgé de 54 ans [o v. 1867], mari d'Augusta BERTHOZ
- Louis BASSENNE (1858-1938), général de brigade, commandeur de la Légion d'Honneur, croix de guerre
- BÉLIARD : v. CORDELIER
- Augusta BERTHOZ (1865-1938), femme d'Eugène ARDIOT
- Georges BILLIANT (29.04.1851-01.10.1916), mari d'Émilie FAIVRE
- Jenny-Marie BLÉTRY, née VERNIS (1895-1965)
- Jules BLÉTRY, + 12.06.1939, âgé de 55 ans [o v. 1884], conseiller à la Cour d'Appel
- Marie Joséphine Thérèse BLONDEAU, o 25.12.1795, + Clerval le 16.04.1860 [fille du général d'Empire et femme de Charles François Noël VUILLIER cité plus loin]. Cette tombe se situe à droite de l'entrée du cimetière.
- BOBILLIER (1825-1912), docteur en médecine
- Angélique BOBILLIER, née TISSERAND (1789-1879)
- Hippolyte BOBILLIER (1822-1905)
- Melchior BOBILLIER (1775-1855), capitaine [Melchior Joseph Marie Bobillier, o 07.03.1775, chevalier de la Légion d'Honneur]
- Olympe BOBILLIER (1819-1903)
- Philibert BOBILLIER (1782-1867)
- BOILLOT : v. CORDELIER
- Albert BOURGEOIS (1875-1931) (chapelle OUDRY)
- BOURQUENEY : v. Marie-Françoise GUILLOZ.
- Alexandre BOUVARD (10.05.1838-21.10.1891), capitaine d'artillerie, chevalier de la Légion d'Honneur
- Germaine BOUVARD, o 17.06.1885-26.03.1894
- BRIOT : v. GAUDERON, GUILLOZ
- Charles CORDELIER (01.08.1828-16.10.1903)
- Joséphine CORDELIER, née BÉLIARD (1857-1944)
- Marie Thérèse Eulalie CORDELIER, née BOILLOT, + Clerval le 21.04.1901 dans sa 76e année [o v. 1825]
- François CORNEILLE (09.11.1842-16.03.1907)
- Barbe Louise Mélitine COTTARD, + 09.04.1874, âgée de 85 ans [o v. 1789], femme de Joseph PINAIRE
- Alfred DELACOUR (1884-1944)
- Mélanie DELACOUR, née MOUCHET (1852-1943)
- Louis DELACOUR (1881-1964), docteur en médecine
- Paul DELACOUR, + 02.12.1893 dans sa 48e année [o v. 1845], docteur en médecine, conseiller général du Doubs.
- Paul DELACOUR (1889-1968), docteur en médecine
- Émilie FAIVRE (01.05.1851-14.11.1931), femme de Georges BILLIANT
- Félix FOURNIER (1840-1910), mari d'Augustine LOUISON
- Charles GAMOZ (03.06.1847-01.07.1911)
- abbé Jean GARNERET, o 20.04.1907 à Clerval, + 20.02.2002, curé de Lantenne-Vertière (25) de 1936 à 1982 et de Lavernay. Il est inhumé dans la première chapelle à droite de l'entrée du cimetière (L'abbé Garneret, dessinateur de talent, est connu pour avoir été le créateur et le conservateur du musée Populaire Comtois à la citadelle de Besançon. On lui doit aussi le musée des Maisons comtoises dont les édifices ont été démontés et remontés pierre par pierre et poutre par poutre depuis 1983 sur le site de Nancray à une quinzaine de kilomètres de Besançon). En outre on lui doit ainsi qu'à Charles Culot toute une compilation de chants populaires de la région comtoise en 3 volumes, éd. du Folklore Comtois, 1971, 1972 et 1985. L'abbé Garneret a écrit et dessiné plusieurs ouvrages dont La Maison rurale en Franche-Comté (1968), Petites Villes de Franche-Comté (1991) et Vie et Mort du Paysan, publié à Paris aux éd. de L'Harmattan. Avec Pierre Bourgin et Bernard Guillaume, il a illustré La Maison du Montagnon, grand et bel ouvrage paru en 1980. Après un article paru sur sa vie et son œuvre dans la revue Barbizier, n° 26 spécial 2002, p. 115-116, un hommage lui est rendu par la ville de Besançon du 17.09.2005 au 29.10.2006.
- Louise Félicité GAUDERON, née GUILLOZ, + 08.08.1903 dans sa 88e année [o v. 1815] (Louise-Félicité Guilloz, née à Clerval le 11.12.1815, était la fille d'André Guilloz (17.03.1778-08.10.1850), négociant, et de Marie Françoise Joseph dite Françoise Briot (fille de François-Michel Briot, notaire royal, procureur d'office et contrôleur des acres de la seigneurie de Clerval, et de Jeanne Françoise dite Françoise Roussel, fille du procureur fiscal de la baronnie de Belvoir). Le 15.09.1841, elle épousa à Clerval Clément Gauderon, né vers 1819, fils de Jean-Claude Gauderon et de Jeanne-Thérèse Tisserand).- François GINDRE (1827-1909)- GUENOT : v. OUDRY- GUILLOZ : voir aussi BRIOT, GAUDERON- Lucien GUILLOZ (1897-1982), lieutenant-colonel d'infanterie, commandeur de la Légion d'Honneur, commandeur du Ouissam Alaouite, croix de guerre 14-18, 39-45 et T.O.E., membre de la Légion des Mille [Lucien Gaspard dit Lucien Guilloz, né à Frasne (Doubs) le 6 mars 1897, + à Clerval le 13.11.1982, était le fils de Gustave-Octave Guilloz et d'Augusta Bretillot. Conseiller municipal de 1947 à 1963 puis premier adjoint au maire de Clerval de 1964 à 1970. Président de la section locale des Anciens Combattants de 1948 à 1981 et président du Souvenir Français de sa création à 1982. Il a épousé à Belfort le 7 février 1946 sa cousine Marie Émilie Augustine dite Augustine Page, fille d'Auguste Page (1878, + 16.10.1958 à Clerval) et de Mathilde Tisserand, qui lui a donné trois enfants : Jean-Claude, né à Belfort le 31 mars 1947, cadre supérieur de l'INSEE ; Jérôme, né à Clerval le 10.03.1948, général de division, officier de la Légion d'Honneur, membre du cabinet du ministre de la Défense, et Geneviève, née à Clerval le 06.02.1950, élève des Maisons d'Éducation de la Légion d'Honneur, institutrice, qui a fini sa carrière comme directrice de l'école Granvelle maternelle de Besançon].- Marie Françoise GUILLOZ, née BRIOT, + 16.03.1865, âgée de 88 ans [o v. 1777] (Marie Françoise Joseph dite Françoise Briot, fille de François-Michel Briot, notaire royal, procureur d'office et contrôleur des acres de la seigneurie de Clerval (fils de Nicolas Briot, notaire royal, et d'Anne Françoise Ursule Poirelle alias Poirel), et de Jeanne Françoise dite Françoise Roussel (de Sancey-le-Grand, fille de Jacques-Joseph Roussel, greffier à la baronnie de Belvoir, et d'Anne Marie Bourqueney), épousa André Guilloz. - Voir Louise Félicité GAUDERON).- Melchior GUILLOZ, "le meilleur des pères" (selon l'inscription sur le monument), mari de Mathilde TIROLE, et leurs jeunes frères Octave et Joseph. Melchior Guilloz est le père de Lucien Guilloz cité ci-dessus. (La famille Guilloz est déjà citée à Clerval dans le recensement de 1657 sous le nom de GUILLO. Pierre-Melchior dit Melchior Guilloz, né à Clerval le 6 janvier 1813, + à Clerval le 18.07.1984, serrurier-charron, était le fils de Jean-Claude Guilloz et de Pierrette Boillon. Le 28.11.1840, il épousa Mathilde Tirole qui lui donnera dix enfants).- Françoise ISABEY (1845-1922), femme d'Auguste JOBIN- Auguste JOBIN (1843-1903), mari de Françoise ISABEY- Anne Marie KLEBOTH, + 1928, âgée de 83 ans [o v. 1845]- LAUDE : v. aussi OUDRY- Thérèse LAUDE, née RASSAT (1822-1911) (dans la chapelle OUDRY)- Augustine LOUISON (1843-1928), femme de Félix FOURNIER- Gustave MACHABEY, o Clerval, + Mont le 05.02.1886 à l'âge de 36 ans, conducteur des Ponts et Chaussées, agent voyer d'arrondissement [o v. 1850].- Jean MACHABEY (1821-1901), mari de Mélanie PICARD- Caroline MASSON, née ROSIER, + 25.12.1897, âgée de 57 ans [o v. 1835]- Marguerite METTRA, femme de Louis GARNERET, o Villersexel (70) le 13.04.1881, + Montagney (70) le 14.02.1875. Elle est inhumée dans la première chapelle à droite de l'entrée du cimetière.- MOLARD : v. aussi PAGE- Alfred MOLARD (16.01.1868-28.07.1930)- Françoise MOLARD (née MACHABEY), + 06.01.1864, âgée de 73 ans [o v. 1791]- Marie-Louise MOLARD (08.11.1902-21.09.1908)- Albert MORIZOT (27.08.1847-29.06.1916), mari de Marthe MORIZOT, née TISSERAND- Marthe MORIZOT, née TISSERAND (29.07.1852-14.12.1907), femme d'Albert MORIZOT- MOUCHET : v. aussi DELACOUR- Adèle MOUCHET, née CHARDONNET, + 24.04.1896, âgée de 76 ans [o v. 1820]- Joseph MOUCHET (1824-1885), mari de Mathilde OUDRIOT- Marguerite MOUCHET, + 01.02.1896, âgée de 16 ans [o v. 1880]- Mathilde OUDRIOT (1831-1912), femme de Joseph MOUCHET- Charles OUDRY (1848-1931) (chapelle OUDRY)- Charles OUDRY (1883-1911 (chapelle OUDRY)- Jean OUDRY, o 1822 (chapelle OUDRY)- Joseph OUDRY (1828-1871) (chapelle OUDRY)- Marie OUDRY, née LAUDE (1850-1934) (chapelle OUDRY)- Sylvie OUDRY, née GUENOT (1822-1896) (chapelle OUDRY)- Louise PAGE, ép. MOLARD (11.02.1872-13.01.1933) (dans la même tombe que Alfred MOLARD cité plus haut).- PASSERELLE : voir DIDIER.- Faustin PERRIN (1860-1946)- Mélanie PICARD (1830-1900), femme de Jean MACHABEY- Éléonore PINAIRE née RENAUD, + 16.08.1900, âgée de 65 ans [o v. 1835, mère de Henri PINAIRE cité ci-dessous].- Henri PINAIRE, + 08.12.1890, âgée de 26 ans [o v. 1864], licencié en droit- Joseph PINAIRE, + 20.02.1870, âgé de 87 ans [o v. 1783], vétérinaire, mari de Barbe Louise Mélitine COTTARD.- Jules PINAIRE, + 13.03.1894, âgé de 66 ans [o v. 1828], juge de paix.- POIRELLE (alias POIREL) : v. Marie-Françoise GUILLOZ.- Émile PREDINE (1860-1920)- Marie Élisa PUTOT, veuve SUJET, + Clerval le 19.02.1896- RASSAT : v. LAUDE- J.-G.-Bernard RÉMY (1886-1966), docteur en droit, magistrat.- Madeleine Marie RÉMY, née VERNIS (1896-1969)- RENAUD : v. PINAIRE- ROSIER : v. MASSON- ROUSSEL : v. Marie-Françoise GUILLOZ.- SUJET : v. PUTOT- Adèle TIROLE (28.03.1869-19.04.1913).- Augustine TIROLE, décédée le 07.04.1901, "regrettée de toute sa famille".- Emile TIROLE, décédé le 29.02.1924 à l'âge de 57 ans.- Eugène TIROLE, décédé le 22.05.1886 à l'âge de 18 ans.- Joséphine TIROLE, née OUDRY, décédée le 23.11.1923 à l'âge de 89 ans.- Mathilde TIROLE, "la plus douce des mères" (selon l'inscription sur le monument), femme de Melchior GUILLOZ (née le 3 avril 1820, + 11.11.1871, fille de Jacques Tirole (+ 07.02.1828), de Soye (Doubs), et de Marie-Joseph Tisserand).- TISSERAND : v. BOBILLIER, MORIZOT, TIROLE.- Auguste TRIPARD, + 11.12.1926, âgé de 77 ans [o v. 1849]- Augustine TRIPARD, + 19.12.1932, âgée de 80 ans [o v. 1852]- Louise TRIPARD, + 09.02.1928, âgée de 44 ans [o v. 1884]- VERNIS : v. aussi BLÉTRY, RÉMY- Eugène VERNIS (1859-1935), président de Cour d'Appel, mari de Jeanne VERNIS- Jeanne VERNIS (1867-1945), femme d'Eugène VERNIS- Charles François Noël VUILLIER, o Clerval le 19.05.1789, + ibid. le 18.04.1883 [mari de Marie Joséphine Thérèse BLONDEAU citée plus haut]. Cette tombe se situe à droite de l'entrée du cimetière (notaire, né à Clerval, fils de Jacques Joseph Vuillier, notaire royal, juge-châtelain des seigneuries de Clerval, Passavant et Rang-les-L'Isle, secrétaire-greffier du magistrat de la ville de Clerval dès 1783, né à Sancey-l'Église (Doubs) le 28.04.1754 (fils du sieur Joseph Vuillier, de Sancey-l'Église, et de demoiselle Jeanne Françoise Grenot, de Belvoir (Doubs) et de demoiselle Françoise Angélique Marchand, + le 11.08.1824 (fille du sieur Gaspard Marchand et de demoiselle Marie-Antoine Vautherin, de Dambelin (Doubs).

Dr Jean-Marie THIEBAUD


Imprimer cet article