Histoire et généalogie de la famille de Cœuve (14e–16e siècles)
Une famille féodale de l'évêché de Bâle dans les duché et comté de Bourgogne

Jean-Marie THIÉBAUD

Richard de Cœuve fut le père de :
Jean de Cœuve (14e - 15e siècles), écuyer, qui épousa Clémence de Grandfontaine qui lui donna un fils :
- Étienne de Cœuve, écuyer, mort en 1456, qui fit une reprise de fief pour sa terre de Valoreille (25) des mains de messire Guillaume de Vienne, seigneur de Châtillon-sous-Maîche, le 15 mai 1429, et une seconde reprise de fief du même suzerain le 10 avril 1437. Il épousa Angeline de Vauclusotte, fille de Girard de Vauclusotte et de Simonette de Valoreille, fille de Henri de Valoreille, chevalier. De cette union naquit un fils :
- Jean Guillaume de Cœuve qui obtint de Guillaume de Ray, chevalier, et de Charles de Neuchâtel, écuyer, tous deux coseigneurs de Châtillon-sous-Maîche, la concession d'un four à Valoreille (25) le 5 juin 1464. Il eut trois fils :
- Guillaume de Cœuve, qui suit ;
- Pierre de Cœuve ;
- Jean de Cœuve, tous trois exemptés des droits de terrage le 20 décembre 1500, étant alors tous trois au service du chancelier de Bourgogne.
Guillaume de Cœuve fut institué châtelain de la châtellenie de Véronnes (21) le 15 mai 1511 par Jean de Rochefort, chevalier, conseiller et chambellan du Roi et gouverneur de la chancellerie du duché de Bourgogne. Guillaume de Cœuve épousa Jeannette N. avec laquelle il acheta, pour la somme de 90 francs, une maison à Valoreille (25) le 30 août 1515. En secondes noces, Guillaume de Cœuve épousa Barbe de La Palud qui lui donna plusieurs fils dont :
- Jean (II) de Cœuve, écuyer, seigneur de La Ferté et de Valoreille (25) en partie. Le 11 février 1553, il fit une reprise de fief pour un fief à Vauclusotte (25), cédé par Claude d'Orchamps, écuyer. Jean (II) de Cœuve épousa Anne Le Moyne, fille de Jehan Le Moyne, docteur ès droits, conseiller et avocat fiscal au Parlement de Dole (39), qui lui donna une fille, Antoinette Jacque (alias Jacque Antoine) de Cœuve qui épousa François Colin, écuyer, capitaine-châtelain de Pontarlier (25) et seigneur de Valoreille depuis son mariage, fils de Henry Colin, conseiller du Roi catholique, duc et comte de Bourgogne, et vice-président du Parlement de Franche-Comté, et de Nicole de Vers. Antoinette Jacque de Cœuve donna une procuration à son mariage pour son devoir de reprise fief pour les biens qu'elle possède à Valoreille (25), Solemont (25) et Vauclusotte (25) le 7 mars 1584.
- Guillaume (II) de Cœuve, clerc, qui avant de faire profession au monastère de Luxeuil (70), fit don de tous ses biens à son frère Jean par acte du 31 octobre 1549.
- François de Cœuve, écuyer, seigneur de Valoreille en partie, qui céda tous ses biens à Jean (II) de Cœuve, son frère aîné, par acte du 17 novembre 1556.

Docteur Jean-Marie Thiébaud

Sources et bibliographie : Registres paroissiaux de Chaux-les-Châtillon, Les Terres de Chaux (Doubs) ; Titres de famille et de noblesse des Colin de Valoreille, édités par Jean-Marie Thiébaud, Pontarlier, 1982 ; Jean-Marie Thiébaud, Officiers seigneuriaux et anciennes familles de Franche-Comté, Marque-Maillard, Lons-le-Saunier, 1981-1983, 2 vol. ; " Les familles de Cœuve (XIIe - XVIe siècles) - Essai généalogique ", in Actes de la Société Jurassienne d'Émulation, Porrentruy (Suisse), 1981.


Imprimer cet article