Retour accueil - Editions SPM


Articles de presse

Les Manchois descendent des Norvégiens plutôt que des Danois


LA MANCHE LIBRE, janvier 2018


 Télécharger le fichier

LA PRESQU'ÎLE AUX YEUX CLAIRS (Kronos, 2017)

Les registres matricules du XIXe siècle, établis pour recenser les conscrits, fournissent une description physique de chaque recrue. L'hypothèse sous-jacente est que le patrimoine génétique de la population de la Manche n'a pas connu de grands bouleversements au cours des siècles. La Manche apparaît plus comme un pays exportateur d'hommes. La dernière vague migratoire d'importance remonte à la déferlante scandinave des X et XIe siècles. Les apports humains postérieurs très limités n'ont guère modifié ce patrimoine génétique.

 


Auteur concerné :

Jacques Renard (Paris)


Paypal  Cartes supportées   Cartes supportées

Qui sommes-nous ?

Contacts

Déposer un manuscrit


  Accueil Editions | Groupe L'Harmattan | Librairies | Harmathèque | Harmattan TV | Théâtre Lucernaire
  dernière mise à jour : 17 juillet 2019 | © Harmattan - 2019 | À propos | Paiement en ligne | conditions générales de vente et mentions légales | frais de port