Retour accueil - Editions SPM


Articles de presse

Les députés comtois aux assemblées du tiers état

Célèbres ou inconnus, le docteur Jean-Marie Thiébaud en a retrouvé 4.200 et cité 10.000 de nos ancêtres de 1789.

Le docteur Jean-Marie Thiébaud aime les grands personnages et sur ce point, sa … rencontre avec Bichat a été déterminante. Curieusement, ce grand anatomiste d'origine comtoise (c'était un Jurassien) lui a donné le goût de l'histoire.
C'est ainsi que ce praticien de terrain qui lui a consacré sa thèse en 1974, est devenu l'un des plus actifs historiens de la Franche-Comté par le biais … de la généalogie.
Le docteur Thiébaud a d'abord commencé avec la sienne : " Je suis, dit-il avec humour, par les femmes, un descendant de Charlemagne au moins quarante fois ".
Le fruit de ses investigations devait l'inciter à écrire une " Histoire de sa famille du Moyen Âge au XIXe siècle ", un ouvrage sur " Les officiers seigneuriaux et anciennes familles de Franche-Comté ", un " Dictionnaire des familles de Franche-Comté " et un " Répertoire héraldique " avant de participer à la réalisation du dictionnaire des communes du Doubs et de proposer aux amateurs " Les Députés des Villes et Villages de Franche-Comté aux assemblées du Tiers État en 1789 ". Un livre qui tombe à point. Et un vrai monument du savoir.

Retrouver ses racines

" J'avais, explique le docteur Thiébaud, envie de sortir ces gens de l'anonymat. " Le but est-il atteint ? Difficile lorsqu'on se presse à plus de 4.000 devant la mémoire populaire souvent indifférente et qui sera forcément défaillante face à ce livre dense comme un annuaire de téléphone et précis comme un Chaix.
Au total, évoque le docteur Thiébaud, je cite 10.000 noms de Francs-Comtois et, à l'heure actuelle, 40 personnes sur 100, originaires de la région, ont la possibilité d'y retrouver un ancêtre direct. "
Qui étaient ces députés du tiers état ? Pour plus de la moitié des paysans, des gens au sommet de leur réussite sociale (un seul illettré parmi eux) et de leur vie (moyenne d'âge 46-47 ans).
Les plus célèbres ? Les trois frères Peugeot, ceux qui ont fondé la dynastie industrielle. Alors, ils étaient meuniers, teinturiers et fabriquaient aussi des baleines de corsets. Et le docteur Thiébaud de citer encore Pierre-François Ordinaire qui fut maire de Besançon en 1790, le père du général Morand, lequel va devenir comte d'Empire, le grand-père de Gustave Courbet, le baron Daclin, un autre futur maire de Besançon.
Avec passion et fougue, le docteur Thiébaud rappelle le personnage considérable que fut Bureaux de Pusy, trois fois élu président de la Constituante, qui nous a laissé le fabuleux héritage de la France partagée en départements et en cantons.

Remonter le fil de l'histoire

De la tendresse pour ces personnages qu'il a sortis de l'ombre, le docteur Thiébaud en a à revendre : " Pour mon ancêtre d'abord, dit-il, et puis ils ont pour la plupart beaucoup souffert. 1789 était chargé d'espoirs, ensuite il y eut la Terreur. En 1798, 530 d'entre eux furent destitués pour tiédeur révolutionnaire ".
Il a fallu cinq ans pour remonter le fil de l'histoire et remettre chacun à sa place, au milieu de sa famille, raccorder les filiations, bref, faire revivre pour nous ce monde d'hier dans lequel celui d'aujourd'hui plonge ses racines. Un travail fantastique ?
" Une aventure passionnante " commente modestement l'historien.

France Lustenberger

L'EST RÉPUBLICAIN, novembre 1989

Auteur concerné :

Jean-Marie Thiébaud


Paypal  Cartes supportées   Cartes supportées

Qui sommes-nous ?

Contacts

Déposer un manuscrit


  Accueil Editions | Groupe L'Harmattan | Librairies | Harmathèque | Harmattan TV | Théâtre Lucernaire
  dernière mise à jour : 12 décembre 2019 | © Harmattan - 2019 | À propos | Paiement en ligne | conditions générales de vente et mentions légales | frais de port