Retour accueil - Editions SPM


Articles de presse

Un des derniers carrés de la Grande armée

Un des derniers carrés de la Grande armée
Patrimoine - les cimetières jurassiens

Autres partenaires
Jura agricole et rural
Publié le: 16 janvier 2008
Page 20

À Nozeroy, un mausolée d'une rare beauté construit à la gloire du général Claude Pierre Pajol
La très savante Société d'émulation du Jura proposait dernièrement une conférence sur le thème "Le patrimoine funéraire jurassien du Premier Empire". Les deux intervenants : le docteur Jean-Marie Thiebaud et M. Gérard Tissot Robbe, agriculteur dans le Doubs et historien, nous ont fait découvrir des richesses insoupçonnées de notre patrimoine et, par là même, présenté certains personnages et leur histoire inconnue jusqu'alors.
Au-delà du cours d'histoire, les conférenciers ont voulu sensibiliser les responsables communaux sur la nécessité de préserver ces dernières reliques de ceux qui écrivirent avec leur sueur, parfois avec leur sang, une page importante de l'Histoire de France. Victimes de l'oubli, de l'indifférence des hommes, du gel et des intempéries qui effacent irrémédiablement les inscriptions encore visibles, mais aussi et surtout victimes des urbanistes funéraires qui ne rêvent que de concessions à mettre sur le marché et d'alignements de marbre. Un long inventaire de ce patrimoine a donc été dressé afin de préserver, dans la mémoire des générations futures, ces traces tangibles et irremplaçables d'un passé dont nous ne sommes, en fait, séparés que de quelques générations.
Le Jura étant essentiellement un département rural, on ne dénombre pas de grands cimetières comme celui du Père Lachaise, propres aux grandes métropoles. Il est cependant un département (au niveau français) qui abrite un des plus grand nombre de sépultures de l'époque 1er Empire. A cela, deux raisons. Le première trouve ses sources avec les fameux "Soldats de l'an II", bataillons de "volontaires" qui se sont levés en 1792 pour défendre la patrie en danger et, comme c'était souvent le cas, ces soldats de la Révolution poursuivirent leur carrière sous l'Empire.
Un esprit plus conservateur, plus curieux de connaître ses racines, fait que beaucoup de sépultures ont été préservées. Le village de Sellières illustre parfaitement ce propos puisqu'il abrite dans le cimetière communal trois tombes de Grognards, dont une rénovée récemment.
"Monceau de gloire
sur un morceau de pierre" (Victor Hugo)
Quelques exemples caractéristiques.
Pour le profane, reconnaître ces sépultures est assez aisé. Le plus souvent symbolisées par de grands obélisques de pierre où sont sculptés épées, épaulettes, shakos, décorations, baudriers et autres attributs militaires qui ne laissent aucun doute sur l'époque. Pour compléter, gravée dans la pierre, la liste de batailles où ces survivants ont servi s'égrène à tel point qu'on a peine à imaginer comment ces hommes ont pu traverser tant de combats. On ne peut rester de marbre devant tant de bravoure. Une des plus
belle représentation de ce genre se trouve au modeste cimetière de Larnaud avec la sépulture de Jacques Lardet sur laquelle sont inscrites : Austerlitz, Iéna, Eylau, Friedland, Wagram, Smolensk, Moskowa, Krasnoïe, Bérésina, Lützen, Bautsen, Dresde, Liepzig.
Si vous empruntez la route allant de Vincelles à Grusse, en regardant bien en passant près des "presque ruines" du moulin de la Rochelle, vous apercevrez un obélisque signalant la sépulture du colonel baron Secretan. Ce fils de viticulteur fera une carrière éblouissante et finira colonel de la Garde Impériale. Napoléon disait : "Je veux qu'un fils de cultivateur puisse dire : Un jour, je serai cardinal, ministre ou maréchal d'Empire". Certes, colonel de la Garde Impériale, mais pas tout à fait maréchal, mais quelle promotion ! Pour la première fois dans l'Histoire, le mérite supplantait la naissance. Ce militaire, a laissé son nom à une avenue du 19ème arrondissement dans la capitale : "l'avenue Secretan" Même remarque pour le colonel Georges Albert (fils de laboureur) qui finira lui aussi baron d'Empire

LE JURA AGRICOLE ET RURAL, janvier 2008

Auteur concerné :

Jean-Marie Thiébaud


Paypal  Cartes supportées   Cartes supportées

Qui sommes-nous ?

Contacts

Déposer un manuscrit


  Accueil Editions | Groupe L'Harmattan | Librairies | Harmathèque | Harmattan TV | Théâtre Lucernaire
  dernière mise à jour : 16 décembre 2019 | © Harmattan - 2019 | À propos | Paiement en ligne | conditions générales de vente et mentions légales | frais de port