Retour accueil - Editions SPM


Critiques

Histoire d'une séduction et d'une passion réciproque

"La Présence française au Japon du XVIe siècle à nos jours" retrace l'épopée des Français dans l'Empire du Soleil levant depuis saint François-Xavier jusqu'aux universitaires français qui ont choisi actuellemment de faire carrière (ou un simple séjour) au Japon, en passant par des diplomates, des militaires (dont "Le Dernier Samouraï", un Belfortain nommé Jules Brunet (1838-191) et non un Americain incarné à l'écran par Tom Cruise), les ingénieurs (qui ont apporté l'éclairage public, le premier tramway, le premier char, le premier cinématographe, la première voiture, etc.), des artistes, des juristes (qui ont jeté les bases du nouveau code civil), les écrivains (Paul Claudel, Pierre Loti, etc.), sans oublier les missionnaires (dont beaucoup ont été formés dans les séminaires francs-comtois), les boulangers, les cuisiniers, les marins, les aviateurs, les fanas d'arts martiaux, les passionnés d'informatique et de technologies nouvelles sans oublier une solide colonie de Francs-Comtois parmi lesquels de nombreux prêtres des Missions étrangères de Paris.
Cet ouvrage retrace la saga des Français venus au Japon à l'ère Meiji pour moderniser la pays et, à travers 2640 notices biographiques, souvent riches de renseignements généalogiques, permet de retrouver des contemporains ou des ancêtres pour enrichir les arbres familiaux des départements francs-comtois.
"La Présence française au Japon" qui vient de paraûtre aux éditions de l'Harmattan, fait suite à "La Présence française en Corée" (2005) dans l'attente de "La Présence française en Chine" pour compléter cette trilogie consacrée par l'auteur aux Français en extrême-Orient.
Ce livre, publié à l'ocasion du 150e anniversaire des relations diplomatiques officielles franco-japonaises, retiendra l'attention des généalogistes francs-comtois amateurs d'ancêtres ayant vécu de lointaines aventures.

P.S. : La couverture du livre reproduit le portrait du Belfortain Jules Brunet, un véritable héros franc-comtois de légende, ainsi que la célébrissime boutique tokyoite (la première du monde) Louis Vuitton dont les ancêtres sont eux aussi Francs-Comtois.

GÉNÉALOGIE FRANC-COMTOISE, N° 114, 2E TRIMESTRE 2008, P. 66, juin 2008

Auteur concerné :

Jean-Marie Thiébaud


Paypal  Cartes supportées   Cartes supportées

Qui sommes-nous ?

Contacts

Déposer un manuscrit


  Accueil Editions | Groupe L'Harmattan | Librairies | Harmathèque | Harmattan TV | Théâtre Lucernaire
  dernière mise à jour : 16 décembre 2019 | © Harmattan - 2019 | À propos | Paiement en ligne | conditions générales de vente et mentions légales | frais de port